Connectez-vous!


Connexion auto
[Aide]
Nouveau compte
2 millions de comptes créés

100% gratuit!
[Avantages]


  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien


  • Recommandés :
    - Traducteur italien
    - Jeux gratuits
    - Nos autres sites



    Publicités :





    Apprendre l'italien > Cours & exercices d'italien > test d'italien n°76378 : Livre-Coeur (II)

    > Plus de cours & d'exercices d'italien sur le même thème : Littérature [Autres thèmes]
    > Tests similaires : - Présent (Le)Emile Zola - Étudiante (L')- Dino Buzzati - - Cantique des créatures (Le) - Padre padrone (1er extrait de )- Gavino Ledda - L'instituteur de Vigevano (extrait) - Journées perdues (Les)- Dino Buzzati - Padre padrone (II)-Gavino Ledda - Concordance des temps : la légende des trois jours de la merlette
    > Double-cliquez sur n'importe quel terme pour obtenir une traduction...


    Livre-Coeur (II)


      


    Livre-Cœur (dont le titre original est Cuore) est un livre pour enfants écrit en 1886 par Edmondo de Amicis et publié en 1888. Tout de suite, il remporte un grand succès à tel point que de Amicis devient l'auteur le plus lu d'Italie.

    Nous sommes au lendemain de l'Unité Italienne et le texte est clairement destiné à enseigner aux jeunes citoyens les vertus civiques, à savoir l'amour pour la patrie, le respect des autorités et des parents, l'esprit de sacrifice, l'héroïsme, la générosité, la compassion, l'obéissance et l'acceptation des malheurs.

    Si vous voulez revoir la première partie de ce récit avant de faire ce test, il suffit de cliquer sur ce lien: test

    Voici, d'ailleurs, comment l'auteur lui-même présente son livre: 

    'Questo libro è particolarmente dedicato ai ragazzi delle scuole elementari, i quali sono tra i nove e i tredici anni, e si potrebbe intitolare: Storia d'un anno scolastico, scritta da un alunno di terza d'una scuola municipale d'Italia. - Dicendo scritta da un alunno di terza, non voglio dire che l'abbia scritta propriamente lui, tal qual è stampata. Egli notava man mano in un quaderno, come sapeva, quello che aveva visto, sentito, pensato, nella scuola e fuori; e suo padre, in fin d'anno, scrisse queste pagine su quelle note, studiandosi di non alterare il pensiero, e di conservare, quanto fosse possibile, le parole del figliuolo. Il quale poi, quattro anni dopo, essendo già nel Ginnasio, rilesse il manoscritto e v'aggiunse qualcosa di suo, valendosi della memoria ancor fresca delle persone e delle cose. Ora leggete questo libro, ragazzi: io spero che ne sarete contenti e che vi farà del bene'. (Edmondo de Amicis)

    Ce livre s’adresse tout particulièrement aux élèves des écoles élémentaires qui ont entre neuf et treize ans, et pourrait également très bien être intitulé: Histoire d'une année scolaire écrite par un élève de troisième année d'une école municipale d'Italie. – Lorsque je dis écrite par un élève de troisième année, je ne veux pas dire qu’il a réellement écrit l’histoire lui-même, comme elle a été publiée. Il reportait au fur et à mesure sur un cahier, comme il pouvait, ce qu’il voyait, entendait, pensait à l'école et en dehors de celle-ci; et son père, à la fin de l'année, a écrit ces pages à partir de notes, en faisant bien attention à ne pas altérer la pensée, et à conserver, autant que possible, les mots de son fils. Celui-ci, quatre ans plus tard, alors qu’il fréquentait le collège, a relu le manuscrit et a ajouté d'autres notes personnelles en recourant à la mémoire encore fraîche des personnes et des choses. Maintenant, lisez ce livre, les enfants: j'espère que vous en serez satisfaits et qu'il vous sera profitable'. (Edmondo de Amicis)

     

    A présent, et comme promis, je vous propose la deuxième et dernière partie d'un épisode assez significatif de Cuore car il illustre très bien la philosophie de ce chef-d'œuvre de la littérature italienne de l'unité italienne. 


    Una palla di neve

     

    - Un occhiale in un occhio gli han fatto entrare! L'hanno accecato! Briganti!

    Io credetti che Garoffi cascasse in terra.

    Vieni, gli disse risolutamente Garrone, io ti difendo.

    E afferratolo per un braccio lo spinse avanti, sostenendolo, come un malato. La gente vide e capì subito, e parecchi accorsero coi pugni alzati. Ma Garrone si fece in mezzo, gridando:

    - Vi mettete in dieci uomini contro un ragazzo?

    Allora quelli ristettero, e una guardia civica pigliò Garoffi per mano e lo condusse, aprendo la folla, a una bottega di pastaio, dove avevano ricoverato il ferito. Vedendolo, riconobbi subito il vecchio impiegato, che sta al quarto piano di casa nostra, col suo nipotino. Era adagiato su una seggiola, con un fazzoletto sugli occhi.

    - Non l'ho fatto apposta! - diceva singhiozzando Garoffi, mezzo morto dalla paura, - non l'ho fatto apposta!

    Due o tre persone lo spinsero violentemente nella bottega, gridando:

    - La fronte a terra! Domanda perdono!

    E lo gettarono a terra. Ma subito due braccia vigorose lo rimisero in piedi e una voce risoluta disse:

    - No, signori! - Era il nostro Direttore, che aveva visto tutto. - Poiché ha avuto il coraggio di presentarsi, soggiunse, nessuno ha il diritto di avvilirlo.

    Tutti stettero zitti. - Domanda perdono, disse il Direttore a Garoffi.

    Garoffi, scoppiando in pianto, abbracciò le ginocchia del vecchio, e questi, cercata con la mano la testa di lui, gli carezzò i capelli.

    Allora tutti dissero: - Va', ragazzo, va', torna a casa!

    E mio padre mi tirò fuori della folla e mi disse strada facendo:

    - Enrico, in un caso simile, avresti il coraggio di fare il tuo dovere, di andar a confessare la tua colpa?

    Io gli risposi di sì. Ed egli:

    - Dammi la tua parola di ragazzo di cuore e d'onore che lo faresti.

    - Ti do la mia parola, padre mio!

     

    Edmondo DE AMICIS, Cuore

     

     

    Une boule de neige

     

    - Ils lui ont fourré un verre de lunettes dans un œil ! Ils l'ont aveuglé, les brigands !

    Je crus que Garoffi était sur le point de s’écrouler.

    - Viens, lui dit fermement Garrone, moi je te défendrai.

    Et, le saisissant par un bras, il le poussa de l'avant, en le soutenant comme un malade. Les personnes virent toute la scène et comprirent immédiatement et plusieurs d’entre elles accoururent, le poing levé. Mais Garrone se mit au milieu en criant:

    - Vous vous mettez à dix contre un enfant ?

     Alors ils s'arrêtèrent et un agent saisit Garoffi par la main et l'emmena, en traversant la foule, jusqu'à la boutique d'un fabricant de pâtes, là-même où le blessé avait été conduit. En le voyant, je reconnus immédiatement le vieil employé, notre voisin du quatrième étage, en compagnie de son petit-fils. Il était assis sur une chaise et avait un mouchoir sur les yeux.

    – Je ne l'ai pas fait exprès! - disait Garoffi en sanglotant, à moitié mort de peur, - je ne l'ai pas fait exprès !

    Deux ou trois personnes le poussèrent violemment dans la boutique, en criant:

    - A genoux ! Demande pardon !

    Et ils le jetèrent à terre. Mais tout à coup deux bras vigoureux le remirent debout et une voix ferme dit:

    - Non, messieurs ! - C’était notre Directeur qui avait assisté à toute la scène. - Puisqu'il a eu le courage de se présenter, ajouta-t-il, personne n'a le droit de l’humilier.

    Tous firent silence. – Demande pardon, dit le Directeur à Garoffi.

    Garoffi, éclatant en sanglots, entoura les genoux du vieil homme, et celui-ci, la main posée sur la tête du garçon, lui caressa les cheveux.

    Alors tous les présents s’exclamèrent - Va, petit, rentre chez toi !

    Et mon père m’éloigna de la foule et me dit sur le chemin du retour:

    - Enrico, dans un cas pareil, aurais-tu eu le courage de faire ton devoir, d'aller avouer ta faute ?

    Je lui répondis que oui. Et il me dit alors:

    Donne-moi ta parole d’enfant de cœur et d’honneur que tu l’aurais fait.

    - Je te donne ma parole,  père!

     

    Edmondo DE AMICIS, Livre-Cœur

     


    LEXIQUE

     accecare: ici, crever l'oeil

    afferratolo: après l'avoir saisi

    ristettero: (passé simple du verbe ristare) ils cessèrent

     ricoverato: ici, transporté

     

       Lisez bien le texte puis faites le bon choix. 

                                                                              





    Avancé Tweeter Partager
    Exercice d'italien "Livre-Coeur (II)" créé par bya56 avec le générateur de tests - créez votre propre test ! [Plus de cours et d'exercices de bya56]
    Voir les statistiques de réussite de ce test d'italien [Sauvegarder] [Charger] [?]


    1. Chi ha salvato Garoffi dalla folla?
    2. In quel momento critico della situazione, Garoffi sembrava
    3. Chi voleva linciare Garoffi?
    4. Il vecchio impiegato si rivelò essere
    5. Garoffi piangeva perché
    6. Le due braccia vigorose che salvarono Garoffi furono quelle
    7. A zittire la folla inferocita furono le sagge parole
    8. Garoffi eseguì la punizione impostagli dal Direttore?
    9. La vittima perdonò il ragazzo
    10. Il papà del narratore bambino colse l'occasione di quel rincrescioso incidente per








    Fin de l'exercice d'italien "Livre-Coeur (II)"
    Un exercice d'italien gratuit pour apprendre l'italien. (tags: litterature )
    Tous les exercices | Plus de cours et d'exercices d'italien sur le même thème : Littérature

    Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 

    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

    > COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice. NE PAS COPIER | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices d'italien 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.