Cours d'italien gratuits Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien


Recommandés :

- Jeux gratuits
- Nos autres sites


Ex 227/Following Signora again

Cours gratuits > Forum > Exercices du forum || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Ex 227/Following Signora again
Message de here4u posté le 14-05-2022 à 13:21:28 (S | E | F)
Hello dears,

Voici la suite de votre rencontre avec Signora et Compagnie ... Je pense que c'est un peu moins obscur, maintenant ... et vous devriez trouver le travail moins difficile !

Translate into French:

Signora looked out the window. She would never know what would happen to Enrico, or his brother in New York, or his sister married to the kitchen help and up in Vista del Monte. She would not know who came to live in her room. And whoever it was would never know of her long years there, and why she had spent them.
It was like swimming out to sea and not knowing what would happen where you had left and what was going to happen where you would arrive.
She changed planes in London. She had no wish to spend any time there. Not to visit the old haunts where she had lived with Mario in a different life. Not to look up people long forgotten, and places only barely remembered. No, she would go on to Dublin. To whatever lay ahead.
It had all changed so much. The place was much, much bigger than she remembered. There were flights arriving from all over the world. When she had left, most of the big international flights had gone in and out of Shannon Airport. She hadn’t known that things would be so different. Like the road in from the airport. When she had left the bus had wound its way out through housing estates; now, it came in on a motorway with flowers planted on each side. Heavens, how Ireland was keeping up with the times!
An American woman on the bus asked her where she was staying.
«I’m not absolutely sure,» Signora explained. «I’ll find somewhere.»

Maeve BINCHY, Evening Class.

Cet exercice est un et son corrigé sera en ligne le dimanche 29 mai 2022. May the FORCE be with You!


Réponse : Ex 227/Following Signora again de melena53, postée le 19-05-2022 à 19:38:16 (S | E)
Bonjour here4u
Merci pour cet exercice de traduction.

Signora regarda par la fenêtre. Elle ne saurait jamais ce qui arriverait à Enrico, ou à son frère à New York, ou à sa sœur mariée à l'assistant de cuisine à Vista del Monte. Elle ne saurait pas qui occuperait sa chambre. Et qui que ce soit, il ne connaîtrait jamais ses longues années là-bas, et pourquoi elle les y avait passées. C'était comme nager vers la mer et ne pas savoir ce qui se passerait là d’où vous étiez parti et ce qui allait se passer là où vous arriveriez.

Elle a changé d'avion à Londres. Elle n'avait aucune envie d'y passer du temps. Pas pour visiter les vieux repaires où elle avait vécu avec Mario dans une vie différente. Ne pas rechercher des personnes oubliées depuis longtemps et des lieux dont on se souvient à peine. Non, elle irait à Dublin. Vers tout ce qui l’y attend.

Tout avait tellement changé. L'endroit était beaucoup, beaucoup plus grand que dans son souvenir.
Il y avait des vols qui arrivaient du monde entier. Quand elle en était partie, la plupart des gros vols internationaux entraient et sortaient de l'aéroport de Shannon.

Elle ne savait pas que les choses seraient si différentes. Comme la route depuis l'aéroport. Lorsqu'elle était partie, le bus se frayait un chemin à travers des lotissements, maintenant, il arrivait sur une autoroute avec des fleurs plantées de chaque côté. Mon Dieu, comme l'Irlande était dans l'air du temps !
Une Américaine dans le bus lui a demandé où elle logeait.

------------------
Modifié par lucile83 le 19-05-2022 20:51
gris; 'Merci' pas 'Merçi'.




Réponse : Ex 227/Following Signora again de here4u, postée le 19-05-2022 à 20:54:44 (S | E)
Hello melena!

a lot, really! I was starting to think, that nobody loved Signora!



Réponse : Ex 227/Following Signora again de magie8, postée le 21-05-2022 à 08:19:11 (S | E)
hello bonjour ready to correct merci ultime ultime version version

Signora regardait à travers la vitre. Elle ne saurait jamais ce que deviendrait Enrico , ni son frère à New York, ni sa soeur mariée à un commis de cuisine et installée à Vista del Monte. Elle ne connaîtrait jamais la personne venue occuper sa chambre. Et quelle que soit cette personne, elle ne saurait jamais rien de ses longues années passées ici. Et pourquoi elle y était venue et restée.
C'était comme nager en mer et ne pas savoir ce qui adviendrait sur le lieu que vous aviez quitté ni ce qui allait se produire là ou vous arriveriez.
Elle changea d'avion à Londres. Elle n'avait aucun désir d'y passer du temps. Ne pas visiter les anciens lieux de prédilection où elle avait vécu avec Mario dans une autre vie. Ne pas chercher les gens oubliés depuis longtemps, ni les endroits dont elle se souvenait à peine. Non, elle poursuivrait sur Dublin. Vers ce qui l'attendait là-bas.
Tout avait tellement changé. L'espace était beaucoup, beaucoup plus grand que ce dont elle se rappelait. Il y avait des vols arrivant du monde entier. Quand elle était partie, la plupart des vols internationaux arrivaient et partaient de l'aéroport de Shannon. Elle n'avait jamais su que les choses étaient si différentes. Comme la route de l'aéroport. Quand elle était partie, le bus s'était creusé un chemin à travers un quartier résidentiel. Maintenant il y avait une autoroute avec des fleurs plantées de chaque côté. Ciel comme l'Irlande était dans l'air du temps!
Une Américaine dans le bus lui demanda où elle habitait.
" Je ne suis absolument pas sûre," Signora expliqua. "Je trouverai bien quelque part".



Réponse : Ex 227/Following Signora again de icare29, postée le 21-05-2022 à 11:17:54 (S | E)
Hello Here4u , and all hardworkers , here is my work , READY
Don't worry , we love Signora and her story.
Thanks a lot for your correction.


Signora regardait par le hublot. Elle ne saurait jamais ce qui arriverait à Enrico, ni à son frère à New York, ni à sa soeur mariée à un assistant de cuisine à Vista del Monte. Elle ne connaîtrait pas la personne venue vivre dans sa chambre. Quelle que soit cette personne , elle ne saurait jamais rien des longues années durant lesquelles elle avait vécu là, et les raisons pour lesquelles elle les avait vécues.
C'était comme nager hors de l'eau, et de ne rien savoir de ce qui se passerait dans les lieux que vous avez quittés ,et de ce qui allait se produire dans ceux dans lesquels vous arriveriez.
A Londres elle modifia l'horaire de son vol. Elle n'avait aucune envie de consacrer du temps dans cette ville , ni pour visiter les vieux logis où elle avait vécu avec Mario dans une ancienne vie , ni pour rechercher les personnes oubliées depuis longtemps,ni pour les lieux dont on se souvient à peine. Non, elle irait directement à Dublin et peu importe ce qui l'attendrait.
Tout avait tellement changé. L'endroit était beaucoup, beaucoup plus grand qu'elle se l'imaginait dans ses souvenirs. Des vols arrivaient du monde entier. Au moment où elle était partie, la plupart des vols internationaux importants atterrissaient et décollaient de l'aéroport de Shannon. Elle ne savait pas que les choses deviendraient si différentes, comme la route depuis l'aéroport. Lorsqu'elle était partie, le bus louvoyait à travers des lotissements ; maintenant, il débouchait sur une autoroute fleurie de chaque côté. Mon Dieu, comme l'Irlande s'était modernisée avec le temps !
Une Américaine dans le bus lui demanda où elle résidait.
"Je n'en ai encore aucune idée, expliqua Signora. « Je trouverai bien un endroit quelque part .



Réponse : Ex 227/Following Signora again de maya92, postée le 21-05-2022 à 17:32:47 (S | E)
Hello Here4u,

into French:

Signora looked out the window. She would never know what would happen to Enrico, or his brother in New York, or his sister married to the kitchen help and up in Vista del Monte. She would not know who came to live in her room. And whoever it was would never know of her long years there, and why she had spent them.
It was like swimming out to sea and not knowing what would happen where you had left and what was going to happen where you would arrive.
She changed planes in London. She had no wish to spend any time there. Not to visit the old haunts where she had lived with Mario in a different life. Not to look up people long forgotten, and places only barely remembered. No, she would go on to Dublin. To whatever lay ahead.
It had all changed so much. The place was much, much bigger than she remembered. There were flights arriving from all over the world. When she had left, most of the big international flights had gone in and out of Shannon Airport. She hadn’t known that things would be so different. Like the road in from the airport. When she had left the bus had wound its way out through housing estates; now, it came in on a motorway with flowers planted on each side. Heavens, how Ireland was keeping up with the times!
An American woman on the bus asked her where she was staying.
«I’m not absolutely sure,» Signora explained. «I’ll find somewhere.»

Signora regardait à la fenêtre. Elle ne saurait jamais ce qui arriverait à Enrico ou à son frère à NY ou à sa soeur, mariée à l’aide-cuisinier là-haut à Vista del Monte. Elle ne saurait pas qui allait s’installer dans sa chambre. Et qui que ce soit ne saurait jamais rien de ses longues années passées là-bas ni pourquoi elle les y avait passées.
C‘était comme nager au large sans savoir ce qui allait se passer là où vous étiez ni ce qui allait se passer là où vous alliez. Elle changea d’avion à Londres. Elle n’avait aucune envie de passer du temps là bas ni d’aller dans les lieux où elle avait vécu avec Mario dans une autre vie. Ne pas revoir non plus les gens oubliés depuis longtemps et les endroits dont elle se souvenait à peine. Non, elle irait à Dublin ; vers ce qui l’attendait là-bas. Tout avait tellement changé. L’endroit était beaucoup beaucoup plus vaste que dans son souvenir. Des vols arrivaient du monde entier. Quand elle était partie la plupart des vols internationaux arrivaient et partaient de l’aéroport de Shannon. Elle ne pensait pas que les choses seraient aussi différentes : comme la route de l’aéroport. Quand elle était partie, le bus slalomait à travers des lotissements ; maintenant, il roulait sur une autoroute bordée de parterres fleuris. Mon Dieu ! Comme l’Irlande s’adaptait bien à son temps ! Dans le bus, une Américaine lui demanda où elle allait loger “Je ne sais pas exactement” répondit Signora, “je trouverai bien quelque chose”

Obviously I've lots of trouble with Signora. This text is so hard to put in French. Has it ever been translated ?



Réponse : Ex 227/Following Signora again de maxwell, postée le 22-05-2022 à 08:32:39 (S | E)
READY TO BE CORRECTED
Hello Here4U
Undoubtedly, this is not an easy text to understand and translate. I've got a couple of questions for you below the text, please

Translate into French:
Signora looked out the window. She would never know what would happen to Enrico, or his brother in New York, or his sister married to the kitchen help and up in Vista del Monte. She would not know who came to live in her room. And whoever it was would never know of her long years there, and why she had spent them.
It was like swimming out to sea and not knowing what would happen where you had left and what was going to happen where you would arrive.
She changed planes in London. She had no wish to spend any time there. Not (*) to visit the old haunts where she had lived with Mario in a different life. Not (*) to look up people long forgotten, and places only barely remembered. No, she would go on to Dublin. To whatever lay ahead.
It had all changed so much. The place was much, much bigger than she remembered. There were flights arriving from all over the world. When she had left, most of the big international flights had gone in and out of Shannon Airport. She hadn’t known that things would be so different. Like the road in (**) from the airport.
When she had left the bus had wound its way out through housing estates; now, it came in on a motorway with flowers planted on each side. Heavens, how Ireland was keeping up with the times!
An American woman on the bus asked her where she was staying.
«I’m not absolutely sure,» Signora explained. «I’ll find somewhere.»
Maeve BINCHY, Evening Class.



(*) pourquoi pas nor ?
(**) à quoi sert "in" ?


Signora regarda par la fenêtre.
Elle ne saurait jamais ce qui arriverait à Enrico, ou à son frère à New York, ou à sa soeur mariée au commis de cuisine, là haut à Vista del Monte. Elle ne saurait pas qui est venu pour vivre dans sa chambre. Et quelle que soit cette personne, elle ne saurait rien de ses longues années passées là-bas et de la raison pour laquelle elle les a passées.
C'était comme nager vers le large et ne pas savoir ce qui arriverait là où vous étiez parti et ne pas savoir ce qui allait se produire là où vous arriveriez.
Elle changea d'avion à Londres. Elle n'avait aucun souhait d'y passer du temps. Ni de visiter les anciens lieux de prédilection où elle avait vécu avec Mario dans une autre vie. Ni d'aller à la recherche de personnes oubliées depuis longtemps ou d'endroits dont elle se souvenait à peine. Non, elle poursuivrait son trajet jusqu'à Dublin. Peu importe ce qui l'y attendait.
Tout avait tellement changé. L'endroit était beaucoup plus grand que dans ses souvenirs. Il y avait des vols d'avion en provenance de partout dans le monde. Quand elle fut partie, la plupart des grands vols internationaux partaient et arrivaient de l'aéroport de Shannon. Elle ne se serait pas doutée que les choses deviendraient si différentes. Comme la route en provenance de l'aéroport.
Quand elle fut partie, le bus sortit en serpentant entre les lotissements ; à présent, il entra dans une autoroute bordée de fleurs de chaque côté. Ciel! Comme l'Irlande évoluait avec son temps !
Dans le bus, une américaine lui demanda où elle séjournait.
"Je ne suis pas totalement sure" expliqua Signora. "Je trouverai bien un endroit."



Réponse : Ex 227/Following Signora again de amalia80, postée le 25-05-2022 à 16:35:16 (S | E)
Hello !
Happy to be with you again
Signora regarda par la fenêtre. Elle ne saurait jamais ce qui arriverait à Enrico, et à son frère à New York, ou à sa sœur mariée au commis de cuisine là haut à Vista del Monte. Elle ne saurait pas qui était venu vivre dans sa chambre. Et qui que ce soit ne saurait rien de ses longues années passées là bas, ni pourquoi elle les avait passées.
C' était comme nager vers le large sans savoir ce qui arriverait là d'où vous étiez parti, et ce qui allait se passer là où vous arriveriez.
Elle changea d'avion à Londres. Elle n'avait aucun désir d'y passer du temps. Ni de visiter les lieux où elle avait vécu avec Mario dans une autre vie .Ne pas revoir des gens oubliés depuis longtemps, ni des endroits dont on se souvient à peine. Non, elle irait à Dublin quelque soit ce qui l'attendait.
Tout avait tellement changé. L'endroit était beaucoup, beaucoup plus grand que dans ses souvenirs. Il y avait des vols en provenance du monde entier. Quand elle était partie, la plus part des grands vols internationaux arrivaient et partaient de l'aéroport de Shannon. Elle n'avait pas su que les choses seraient si différentes. Comme la route de l'aéroport. Quand elle était partie le bus s'était frayé un chemin à travers les lotissements; maintenant il entrait sur une autoroute bordée de fleurs de chaque côté. Ciel ,comme l'Ireland s'adaptait bien à son temps!
Dans le bus une femme américaine lui demanda où elle logeait. "Je ne suis pas totalement sure" expliqua Signora. "Je trouverai quelque part. "

Thank you for the correction Here4u!



Réponse : Ex 227/Following Signora again de mad14, postée le 25-05-2022 à 19:11:07 (S | E)
Good evening Here4U. Here my translation that is late, I'm sorry.

Signora regardait par la fenêtre. Elle ne saurait jamais ce qui arriverait à Enrica, ni à son frère de New-York, ni à sa soeur mariée un aide de cuisine de Vista Del Monte.
Elle ne saurait jamais qui est venu vivre dans sa chambre.
Et qui que ce soit ne saurait jamais rien de ses longues années là-bas, et pourquoi elles les avait passées.
C'était comme nager hors de la mer et ne pas savoir ce qui arriverait à l'endroit que tu avais laissé et ce qui allait arriver à l'endroit où tu arriverais.
Elle changea d'avion à Londres. Elle n'avait pas envie d'y passer du temps. Ne pas visiter les vieux endroits sordides où elle avait vécu avec Mario dans une vie autre.
Ne pas aller voir les gens longtemps oubliés, et me rappeler tout juste seulement de leur lieu de vie. Non, elle irait à Dublin, quoiqu'il en soit, aller de l'avant.
Tout avait tellement changé. L'endroit était plus...plus grand qu'elle ne se le rappelait. Il y avait des vols arrivant de toutes les parties du monde.
Quand elle était partie, la plupart des longs vols internationaux partaient en entrance et en partance de l'aéroport de Shannon.
Elle n'avait pas pensé que les choses seraient si différentes. Comme la route de l'aéroport. Quand elle avait quitté le bus la dernière fois, il avait serpenté à travers des lotissements; maintenant il entrait sur une autoroute plantée de fleurs de chaque côté. Juste ciel, comment l'Irlande était-elle allée aussi vite avec son temps.
Une américaine dans le bus lui demanda où elle séjournait.
"Je ne suis pas tout à fait sûre" expliqua Signora. "Je trouverai quelque part."



Réponse : Ex 227/Following Signora again de here4u, postée le 25-05-2022 à 20:55:55 (S | E)
hello!

No, Mad, you're not late at all. Still a few days to post this translation! GO!



Réponse : Ex 227/Following Signora again de swan85, postée le 26-05-2022 à 13:11:47 (S | E)
Hello Here4U
Thank you for this second part.
Here is my try.

Signora regarda par la fenêtre. Elle ne saurait jamais ce qui arriverait à Enrico, ou à son frère à New York, ou à sa sœur mariée au commis de cuisine et là-haut à Vista Del Monte. Elle ne saurait pas qui est venu pour occuper sa chambre. Et quelle que soit la personne elle ne connaîtrait jamais toutes ses longues années et les raisons pour lesquelles elle les avaient passées là. C’était comme si on sortait de l’eau sans savoir ce qui arriverait au lieu que vous aviez quitté et ce qui se passerait là où vous arriveriez.
Elle changea d’avion à Londres. Elle n’avait aucune envie de passer du temps dans cette ville. Ne pas se rendre dans les lieux où elle avait vécu avec Mario dans une autre vie. Ne pas retrouver des gens oubliés depuis longtemps, et des endroits dont on se souvient à peine. Non, elle irait à Dublin. Quel que soit ce qui arriverait.
Tout avait tellement changé. L’endroit était beaucoup plus grand de ce dont elle se souvenait. Il y avait des avions arrivant du monde entier. Lorsqu’elle était partie, la plupart des grands vols internationaux entraient et partaient de l’aéroport de Shannon. Elle ne savait pas que les choses seraient si différentes. Ainsi que la route
de l’aéroport. Lorsqu’ elle était partie le bus s’était frayé un chemin à travers les lotissements ; maintenant, il pénétrait sur une autoroute fleurie de chaque côté. Mon Dieu, comme l’Irelande avait su évoluer avec son temps !
Dans le bus une américaine lui demanda où elle logeait.
« Je ne sais pas encore, » répondit Signora. «Je trouverai bien un endroit. »



Réponse : Ex 227/Following Signora again de here4u, postée le 29-05-2022 à 23:40:18 (S | E)
Hello, dear Workers!

Oh ... Vous dites aimer Signora ! mais vous trouvez que le texte qui raconte son histoire est très difficile à traduire ... ... et il l'est ! Le style de Maeve Binchy (Lien internet
vous a désarçonnés ...
Il est vrai que le premier passage donné (le début du livre) était un peu "inquiétant" par manque de clarté ... Je me suis donc obligée à relire ce pavé (plus de 500 pages) où des personnages apparemment sans aucun rapport entre eux, et de milieux assez différents, se côtoient à Dublin, et à l'occasion, interagissent comme par hasard.
Il est vrai que ça peut sembler déroutant, perturbant même, mais ce style fait écho à celui du grand James Joyce, sur lequel j'ai écrit mon mémoire de Maîtrise il y a "quelques années" ! C'est donc un vrai bonheur de me replonger dans cette sorte d'écriture, un peu énigmatique, mais que l'on doit respecter lors de la traduction ... C'est "tout un programme" !

Translation from English into French:

Signora looked out the window. She would never know what would happen to Enrico, or his brother in New York, or his sister married to the kitchen help and up in Vista del Monte. She would not know who came to live in her room. And whoever it was would never know of her long years there, and why she had spent them.
It was like swimming out to sea and not knowing what would happen where you had left and what was going to happen where you would arrive.
She changed planes in London. She had no wish to spend any time there. Not to visit the old haunts where she had lived with Mario in a different life. Not to look up people long forgotten, and places only barely remembered. No, she would go on to Dublin. To whatever lay ahead.
It had all changed so much. The place was much, much bigger than she remembered. There were flights arriving from all over the world. When she had left, most of the big international flights had gone in and out of Shannon Airport. She hadn’t known that things would be so different. Like the road in from the airport. When she had left the bus had wound its way out through housing estates; now, it came in on a motorway with flowers planted on each side. Heavens, how Ireland was keeping up with the times!
An American woman on the bus asked her where she was staying.
«I’m not absolutely sure,» Signora explained. «I’ll find somewhere.»

Maeve BINCHY, Evening Class.

Signora regardait par le hublot. Elle ne saurait jamais ce qui arriverait à Enrico ou à son frère à New York, ou à sa sœur, qui avait épousé l’aide de cuisine et vivait là-haut à Vista del Monte. Elle ne saurait pas qui viendrait vivre dans sa pièce, et qui que ce soit, il ne saurait jamais rien des longues années de sa vie à elle là-bas(1), ni pourquoi elle les y avait passées.
C’était comme nager vers le large (2) et ne pas savoir ce qui arriverait d’où vous étiez partis ni ce qui allait se passer où vous alliez arriver.
Elle changea d’avion à Londres. Elle ne désirait pas y passer du temps. Ni visiter les endroits favoris où elle avait vécu avec Mario dans une autre vie. (3) Ni chercher des gens oubliés depuis longtemps, et des lieux dont elle se souvenait à peine. Elle continuerait (4) jusqu’à Dublin et affronterait ce qui se présenterait, quoi que ce fut ! (5)
Tout avait tellement changé. L’endroit était beaucoup, beaucoup plus grand que dans son souvenir. Il y avait des vols en provenance du monde entier. A son départ (6), la plupart des vols étaient à l’arrivée et au départ de l’aéroport de Shannon. Elle ne savait pas que les choses changeraient autant : comme la route pour y accéder en venant de l’aéroport ; à son départ, le bus avait serpenté dans des lotissements (7); maintenant, on y entrait par une autoroute avec des fleurs de chaque côté. Mon Dieu, comme l’Irlande s’était bien mise au diapason (de son époque )…
Une Américaine lui demanda où elle séjournerait. « Je ne suis pas vraiment sûre ! » expliqua Signora. « Je trouverai bien un endroit ! »

* Au début de ce passage, Signora est dans l’avion qui va d’Italie à Londres. Elle n’a pas eu de vol direct et doit ensuite changer d’avion à Londres, et CONTINUER vers Dublin, sa destination (« she would go on to Dublin. »)A la fin du passage, elle est dans le bus qui la transporte de l'aéroport de Dublin jusqu'au centre ville. La fenêtre d’un navire ou d’un avion : hublot.
(1) N’oubliez pas d’être clairs au moment de la traduction du pronom qui se révèle ambigu, trop imprécis.
(2) out at sea: au large/ en mer/ en pleine mer.
(3) … Mario in a different life : dans une autre vie, une vie que personne ne connaissait.
(4) Elle retourne, sans avoir préparé son départ, après 26 ans de vie en Italie, vers Dublin, la ville et la banlieue où sa famille, avec laquelle elle n’a eu aucun lien, est restée.
(5) « When she had left,… »: ce segment de phrase était répété deux fois dans cet extrait et faisait clairement allusion au moment où elle avait quitté l’Irlande pour aller vivre (avec Mario), à Londres ; ils partirent ensuite à Annunziata, village de Sicile (je vous en reparlerai à la fin du dernier extrait, la prochaine fois … Patience ! )
Le past parfect nous montrait, si nécessaire, l’antériorité, et l’éloignement du moment de « son départ » …
- had wound its way out through : serpenter/ louvoyer/ zigzagger/ slalomer. Il fallait l’image d’un bus qui tournait et retournait autour des différents lotissements. (« creuser » ne convenait pas – « frayer un chemin » donnait une autre image – obstacle à franchir- qui ne convenait pas non plus …)
- "The old haunts": les lieux de prédilection/ les endroits favoris/ repaires (renvoie trop à des bandits, ce que Mario et Signora n’étaient pas ). Voir le lien avec le verbe «to haunt»: hanter, les lieux où l’on revient toujours. Lien internet

- Lien internet
Comme l’Irlande / s’était bien mise au diapason (de son époque)/s’adaptait bien à son temps/ s'était modernisée avec le temps/ s’adaptait bien à son temps/
- «she would go on to Dublin. To whatever lay ahead.» : to go on: continuer, aller jusqu’au bout. Ici, les temps utilisés sont des passés (de narration obligatoire par concordance des temps):
- Lien internet
: attention : l’expression à l’infinitif est «to lie ahead» (to lie, I lay, lain): à venir, ce qui l’attend. Elle se préparait à toute éventualité … Le prétérite était nécessaire à cause de la concordance de la narration. Nous comprenons ici, à demi-mots, qu’elle n’avait pas vraiment le choix de son départ …
- "I’m not absolutely sure": je ne suis pas totalement sûre/ absolument certaine/ (différent de « je ne suis absolument pas sûre » !)

Voilà ce que le texte a bien voulu nous révéler, pour cette fois-ci !

Bravo à tous ceux qui se sont risqués à traduire ce passage. La vraie difficulté était dans l'emploi des temps (beaucoup de conditionnels en français !) et dans l'éclatement des phrases qu'il nous fallait respecter (on ne réécrit pas un texte que l'on traduit !) et simplement adapter à la bonne compréhension en français !
Un grand donc, à vous tous et de ce très bon travail.




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Exercices du forum

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 

> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice. NE PAS COPIER | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours et exercices d'italien 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.