Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien


Recommandés :

- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :





[Espagnol]L'Immoraliste

Cours gratuits > Forum > Forum espagnol || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Page 1 / 2 - Voir la page 1 | 2 | Fin | >>
[Espagnol]L'Immoraliste
Message de floriandx posté le 31-05-2020 à 06:52:29 (S | E | F)
Bonjour, j'ai traduit ce thème littéraire, pouvez-vous me dire si je n'ai pas commis de fautes svp s'il vous plait ?
Merci d'avance pour votre réponse.
Bonne journée

Thème littéraire à traduire :

Mes chers amis, je vous savais fidèles. À mon appel vous êtes accourus, tout comme j’eusse fait au vôtre. Pourtant voici trois ans que vous ne m’aviez vu. Puisse votre amitié, qui résiste si bien à l’absence, résister aussi bien au récit que je veux vous faire. Car si je vous appelai brusquement, et vous fis voyager jusqu’à ma demeure lointaine, c’est pour vous voir, uniquement, et pour que vous puissiez m’entendre. Je ne veux pas d’autre secours que celui-là : vous parler. — Car je suis à tel point de ma vie que je ne peux plus dépasser. Pourtant ce n’est pas lassitude. Mais je ne comprends plus. J’ai besoin… J’ai besoin de parler, vous dis-je. Savoir se libérer n’est rien ; l’ardu, c’est savoir être libre. – Souffrez que je parle de moi ; je vais vous raconter ma vie, simplement, sans modestie et sans orgueil, plus simplement que si je parlais à moi-même. Écoutez-moi.
(…) Je connaissais très peu ma femme et pensais, sans en trop souffrir, qu’elle ne me connaissait pas plus. Je l’avais épousée sans amour, beaucoup pour complaire à mon père, qui, mourant, s’inquiétait de me laisser seul. J’aimais mon père tendrement ; occupé par son agonie, je ne songeai, en ces tristes moments, qu’à lui rendre sa fin plus douce ; et ainsi j’engageai ma vie sans savoir ce que pouvait être la vie. Nos fiançailles au chevet du mourant furent sans rires, mais non sans grave joie, tant la paix qu’en obtint mon père fut grande. Si je n’aimais pas, dis-je, ma fiancée, du moins n’avais-je jamais aimé d’autre femme. Cela suffisait à mes yeux pour assurer notre bonheur ; et, m’ignorant encore moi-même, je crus me donner tout à elle. Elle était orpheline aussi et vivait avec ses deux frères. Marceline avait à peine vingt ans ; j’en avais quatre de plus qu’elle.
J’ai dit que je ne l’aimais point — du moins n’éprouvais-je pour elle rien de ce qu’on appelle amour, mais je l’aimais, si l’on veut entendre par là de la tendresse, une sorte de pitié, enfin une estime assez grande. Elle était catholique et je suis protestant… mais je croyais l’être si peu !

André Gide, L’immoraliste, 1902


Voici la traduction que je propose:

Queridos amigos, yo sabía que vosotros estabais fieles. Vosotros visteis cuando llaméos, todo como o lo habría hecho si vosotros me había llamado. Sin embargo, hace tres años que vosotros no me había visto. Ojalá vuestra amistad, que queda tan fuerte a pesar de la ausencia, resiste tan bien al relato que quiero contaros. Porque, si yo llamo a vosotros bruscamente, y yo os hice viajar hasta mi casa lejana, es para veros solamente, y para que vosotros pudierais oírme. No quiero otra ayuda que ésta: hablaros. Porque soy llegado a un tal punto de mi vida que ya no puedo ir más allá. Sin embargo, no es cansancio. Pero ya no entiendo. Necesito... Necesito hablar, decio a vosotros. Saber liberarse es nada; lo que es dificil, es saber ser libre. Aceptad que hablo de mí; voy a contaros mi vida, simplemente, sin modestia y sin orgullo, más simplemente que si hablaba a mí mismo. Escuchadme.
(…) Yo conocía A mi mujer muy poco y pensaba, sin demasiado padecer de eso, que ella no me conocía más. Yo la había esposada sin amor, principalmente para que mi padre sea contento porque este último que estaba moriendo se preocupaba de dejarme solo. Quería A mi padre tiernamente; ocupado por su agonía, yo pensaba solamente, durante esos tristes momentos a hacer su fin más suave. Y, así, yo comprometía mi vida sin saber lo que podía ser la vida. Nuestros esponsales, a la cabecera del moriendo, fueron sin risas, pero no sin grave alegría, tan la paz que producieron a mi padre fue grande. Si yo no quería a mi prometida, dije, al menos no había querido jamás a otra mujer. Eso era suficiente para mí para asegurar mí alegría; y ignorando mí mismo aún, creí darme a ella completamente. Ella era huérfana también y vivía con sus dos hermanos. Marceline había apenas veinte años; yo tenía cuatro años más que ella.
Dije que yo no la quería ... Al menos no sufría para ella nada de lo que se llama amor, pero, yo la quería, si quieren entender por-allá ternura, una tipo de piedad, en fin, una estima bastante grande. Ella era católica y soy protestante... ¡Pero yo creía serlo tan poco!

-------------------
Modifié par floriandx le 31-05-2020 23:44




Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de puente17, postée le 01-06-2020 à 17:34:23 (S | E)
Bonjour,

en bleu : a corriger
en vert: ce que je crois.

Mes chers amis, je vous savais fidèles. À mon appel vous êtes accourus, tout comme j’eusse fait au vôtre. Pourtant voici trois ans que vous ne m’aviez vu. Puisse votre amitié, qui résiste si bien à l’absence, résister aussi bien au récit que je veux vous faire. Car si je vous appelai brusquement, et vous fis voyager jusqu’à ma demeure lointaine, c’est pour vous voir, uniquement, et pour que vous puissiez m’entendre. Je ne veux pas d’autre secours que celui-là : vous parler. — Car je suis à tel point de ma vie que je ne peux plus dépasser. Pourtant ce n’est pas lassitude. Mais je ne comprends plus. J’ai besoin… J’ai besoin de parler, vous dis-je. Savoir se libérer n’est rien ; l’ardu, c’est savoir être libre. – Souffrez que je parle de moi ; je vais vous raconter ma vie, simplement, sans modestie et sans orgueil, plus simplement que si je parlais à moi-même. Écoutez-moi.

Queridos amigos, yo sabía que vosotros facultatif estabais fieles. Vosotros visteis venir
cuando os llaméos, todo como o? lo habría hecho si vosotros me había imp. du subj. llamado. Sin embargo, hace tres años que vosotros no me había visto. Ojalá vuestra amistad, que queda tan fuerte a pesar de la ausencia, resiste subj. tan bien al relato que quiero contaros. Porque, si yo llamo a vosotros os llamo bruscamente de repente/ de pronto, y yo os hice viajar hasta mi casa lejana, es solamente para veros solamente, y para que vosotros pudierais oírme. No quiero otra ayuda que ésta pas de tilde depuis 2010: hablaros. Porque soy haber llegado a un tal punto de mi vida que ya no puedo ir más allá. Sin embargo, no es cansancio. Pero ya no entiendo. Necesito... Necesito hablar, decio a vosotros je vous dis. Saber liberarse es nada lo difícil es...; lo que es dificil, es saber ser libre. Aceptad que hablo de mí; voy a contaros mi vida, simplemente, sin modestia y sin orgullo, más simplemente que si hablaba a mí mismo. Escuchadme.

Corriger cette partie, bien relire la suite et renvoyer à la correction.



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 02-06-2020 à 10:42:44 (S | E)
Bonjour.
Mes chers amis, je vous savais fidèles. À mon appel vous êtes accourus, tout comme j'eusse fait au vôtre. Pourtant voici trois ans que vous ne m'aviez vu. Puisse votre amitié, qui résiste si bien à l'absence, résister aussi bien au récit que je veux vous faire. Car si je vous appelai brusquement, et vous fis voyager jusqu'à ma demeure lointaine, c'est pour vous voir, uniquement, et pour que vous puissiez m'entendre. Je ne veux pas d'autre secours que celui-là : vous parler. ? Car je suis à tel point de ma vie que je ne peux plus dépasser. Pourtant ce n'est pas lassitude. Mais je ne comprends plus. J'ai besoin? J'ai besoin de parler, vous dis-je. Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre. ? Souffrez que je parle de moi ; je vais vous raconter ma vie, simplement, sans modestie et sans orgueil, plus simplement que si je parlais à moi-même. Écoutez-moi.
.............................

à traduire "Mes" queridos amigos, yo sabía que vosotros estabais le verbe "ser" fieles.
Vosotros visteis cuando llaméos, todo como lo habría hecho si vosotros me había llamado.
Il faut traduire mot à mot "À mon appel" vous êtes accourus le passé composé du verbe "acudir" tout comme al igual que j'eusse fait yo + le plus-que-parfait subjonctif du verbe "accourir" au lieu de "faire" au vôtre a + la + ici traduction du pronom "vôtre" (antécédent : l'appel)
Sin embargo, hace tres años que vosotros no me había 2e personne pluriel passé composé visto. Ojalá vuestra amistad, que queda tan fuerte a pesar de la ausencia à traduire le verbe résister au présent + tan bien + COD l'absence, resiste à traduire ici "puisse résister" : pouvoir au subjonctif présent + l'infinitif tan bien así de bien al relato que quiero contaros. Porque, si yo llamo a vosotros pronom "os" + l'indefinido de "llamar" bruscamente, y yo os hice viajar hasta mi casa morada lejana, es à traduire ici "uniquement" para veros solamente, y para que vosotros pudierais oírme. No quiero otra ayuda que ésta sans accent: hablaros. Porque soy verbe avoir llegado a un tal punto de mi vida que ya no puedo ir más allá. Sin embargo, no es cansancio. Pero ya no entiendo. Necesito... Necesito hablar, decio a vosotros pronom "os" + le present du verbe "decir" Saber liberarse il faut la négation, "no" es nada; lo que es difícil arduo es saber ser libre. Aceptad que hablo subjonctif présent de mí; voy a contaros mi vida, simplemente, sin modestia y sin orgullo, más simplemente que si hablaba yo + me + l'imparfait subjonctif a mí mismo. Escuchadme.

Ce n'est pas facile, c'est Gide ! I y a beaucoup de travail à faire.
Cordialement.





Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de austrlitz36, postée le 02-06-2020 à 21:14:04 (S | E)
"llaméos" ça ne peut pas s'écrire de toute façon, l'enclise ne s'utilise qu'au gérondif, à l'indicatif et l'impératif présent.

Pourquoi réécrire "vosotros" systématiquement? C'est dispensable je crois.

"Puisse" j'ai pensé qu'il pourrait aussi se traduire "pueda"?



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 05-06-2020 à 12:06:12 (S | E)
Merci beaucoup pour vos réponses, mais Leserin je n'ai pas compris, pourquoi il ne faut pas mettre d'accent à "ésta" ? Car pour traduire "Je ne veux pas d’autre secours que celui-là", mon professeur lui a mis dans son corrigé "No quiero otro socorro que éste", et donc il met bien un accent ?



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de andre40, postée le 05-06-2020 à 14:16:00 (S | E)
u>Yo pas nécessaire conocía Aminuscule mi mujer muy poco mettre après "conocia" y pensaba, sin demasiado padecer de eso, que ella no me conocía más. Yo la había esposada à reformuler sin amor, principalmente para que mi padre virgule sea contento porque este último que estaba moriendo remplacer par moribond se preocupaba de autre préposition dejarme solo. Quería traduire le verbe "aimer" A idem mi padre tiernamente; ocupado por su agonía, yo pas nécessaire pensaba solamente, durante esos tristes momentos a hacer su fin más suave. Y,sans virgule así, yo comprometía mi vida sin saber lo que podía ser la vida. Nuestros esponsales, a la cabecera del moriendo erreur, fueron sin risas, pero no sin grave gran alegría, tan la paz que producieron conjuguer "obtenir" à la 3e pers du passé simple a enlever mi padre fue grande. Si yo no quería a mi prometida, dije, al menos no había querido jamás a otra mujer. Eso era suficiente para mí pas nécessaire para asegurar notre alegría; y ignorando ajouter le pronom "me" en enclise mí mismo aún placer devant "a mí mismo" , creí darme a ella completamente. Ella era huérfana también y vivía con sus dos hermanos. Marceline había verbe tener apenas veinte años; yo tenía cuatro años más que ella.
Dije que yo pas nécessaire no la quería ... Al minuscule menos no sufría para ella nada de lo que se llama amor, pero, yo la quería, si quieren entender por-allá ternura mal dit(si te refieres a la ternura)... , una tipo de piedad, en fin finalmente, una estima bastante grande. Ella era católica y soy protestante... ¡Pero yo creía serlo tan poco!
Corrigez et repostez,s'il vous plaît.



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 05-06-2020 à 16:45:26 (S | E)
Bonsoir, floriandx.
... mais Leserin je n'ai pas compris, pourquoi il ne faut pas mettre d'accent à "ésta" ? Car pour traduire "Je ne veux pas d'autre secours que celui-là", mon professeur lui a mis dans son corrigé "No quiero otro socorro que éste ese", et donc il met bien un accent ?
..............................
Actuellement l'utilisation de l'accent diacritique pour les pronoms démonstratifs n'est plus nécessaire. Lisez, s'il vous plaît, le point 5 de ce document de la RAE.
Lien internet

Ce sont des chinoiseries grammaticales, que nous devons respecter, malgré tout.
Cordialement.



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 05-06-2020 à 23:09:43 (S | E)
D'accord merci pour la précision Leserin. Et aussi j'ai une autre question: pourquoi dites-vous : "verbe avoir" lorsque j'ai mis "soy" pour traduire "je suis" ? Car "soy" c'est bien "je suis" justement ?



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 06-06-2020 à 20:06:44 (S | E)
Bonsoir.
Et aussi j'ai une autre question: pourquoi dites-vous : "verbe avoir" lorsque j'ai mis "soy" pour traduire "je suis" ? Car "soy" c'est bien "je suis" justement ?
.................................
"Porque soy verbe avoir llegado a un tal punto de mi vida que ya no puedo ir más allá."
Porque he llegado a tal punto de mi vida que ya no puedo ir más allá.

C'est le passé composé du verbe "llegar", he llegado, dont le verbe auxiliaire est "haber" et pas le verbe "ser". Actuellement, nous utilisons le verbe "ser" pour construire la voix passive. Ex.: El enfermo fue conducido al hospital.

Dans le castellano antiguo (à peu près jusqu'au XVIe siècle) on utilisait parfois le verbe "ser" au lieu du verbe "haber". On disait, par exemple, Luego que fuimos salido, "... caídos son en pobreza","... es de tal parte venida", "... cómo en un punto se es ido y acabado", etc. Dans l'espagnol moderne l'utilisation des verbes "ser" et "haber" est parfaitement déterminée.

Cordialement.





Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 08-06-2020 à 01:41:20 (S | E)
D'accord merci Leserin. Et j'ai une autre question car je ne comprends pas pourquoi pour traduire "Souffrez que je parle de moi" vous dites qu'il faut mettre un subjonctif présent au verbe "hablar", car dans "Souffrez que je parle de moi", "parle" c'est de l'indicatif présent non ? Et si non, comment différencier le subjonctif présent de l'indicatif présent ?



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 08-06-2020 à 12:06:42 (S | E)
Bonjour
".... je ne comprends pas pourquoi pour traduire "Souffrez que je parle de moi" vous dites qu'il faut mettre un subjonctif présent au verbe "hablar", car dans "Souffrez que je parle de moi", "parle" c'est de l'indicatif présent non ? Et si non, comment différencier le subjonctif présent de l'indicatif présent ?
.................................
Aceptad ou Permitid que hablo subjonctif présent de mí.
Permitid que hable de mí.

Il s'agit d'une proposition impérative qui exprime un ordre (aceptad) ou un souhait (permitid). En espagnol, cet "impératif + que" exige le subjonctif dans la subordonnée.
Ex. : Permíteme que llegue un poco tarde, Aceptad que todo siga su curso, Haz que estudien más, etc.
Cordialement.




Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 08-06-2020 à 12:23:44 (S | E)
Ah oui d'accord, mais en plus je viens de penser, pour savoir si c'est un subjonctif présent et non pas un indicatif présent il suffit de remplacer le verbe de la phrase en question par le verbe "venir", au subjonctif présent, et si ça fonctionne ça veut dire que le verbe est un subjonctif présent. Or ici "que je parle de moi" est un subjonctif présent donc puisqu'on a un subjonctif présent en français il fallait tout simplement faire la même chose en espagnol sans même réfléchir et mettre un subjonctif présent espagnol.

Par contre j'ai une autre question Leserin: pourquoi dans "plus simplement que si je parlais" il faut mettre l'imparfait subjonctif pour "parlais", car "parlais" c'est de l'imparfait de l'indicatif ?



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 08-06-2020 à 19:38:45 (S | E)
Bonsoir, floriandx.
Par contre j'ai une autre question Leserin: pourquoi dans "plus simplement que si je parlais" il faut mettre l'imparfait subjonctif pour "parlais", car "parlais" c'est de l'imparfait de l'indicatif ?
.................................
je vais vous raconter ma vie, simplement, sans modestie et sans orgueil, plus simplement que si je parlais à moi-même.
"voy a contaros mi vida, simplemente, sin modestia y sin orgullo, más simplemente que si hablaba yo + me + l'imparfait subjonctif a mí mismo. "
... mas simplemente que si yo me hablara a mí mismo.

Il s'agit d'une subordonnée conditionnelle ou hypothétique improbable qui exige le subjonctif imparfait en espagnol.

Je crois que ce lien peut vous aider à comprendre l'utilisation et la signification du subjonctif espagnol.
Lien internet

Cordialement.




Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 09-06-2020 à 00:44:29 (S | E)
D'accord merci. Et j'ai une autre question concernant votre remarque "yo + me + l'imparfait subjonctif" Leserin. Car je ne comprends pas pourquoi il faut "me", on est d'accord qu'on est pas obligé de le mettre ? Car on doit traduire "je parlais à moi-même". Or si on mets "yo me hablara a mí mismo" cela signifie "je me parlais à moi-même". Donc il vaut mieux ne pas mettre "me" non ? D'ailleurs dans son corrigé mon professeur a mis : "Perdonad que hable de mí; voy a contaros mi vida, simplemente, sin modestia y sin orgullo, más simplemente que si hablara conmigo mismo."

-------------------
Modifié par floriandx le 09-06-2020 01:56





Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 09-06-2020 à 14:51:26 (S | E)
Bonjour.
Et j'ai une autre question concernant votre remarque "yo + me + l'imparfait subjonctif" Leserin. Car je ne comprends pas pourquoi il faut "me", on est d'accord qu'on est pas obligé de le mettre ? Car on doit traduire "je parlais à moi-même". Or si on mets "yo me hablara a mí mismo" cela signifie "je me parlais à moi-même". Donc il vaut mieux ne pas mettre "me" non ? D'ailleurs dans son corrigé mon professeur a mis : "Perdonad que hable de mí; voy a contaros mi vida, simplemente, sin modestia y sin orgullo, más simplemente que si hablara conmigo mismo."
................................................

Heureusement, les langues nous offrent pas mal de possibilités pour exprimer une idée correctement, conformement aux règles de la grammaire.
1. ... voy a contaros mi vida, simplemente, sin modestia y sin orgullo, más simplemente que si hablara conmigo mismo.
Verbe utilisé : "hablar consigo mismo".

2. voy a contaros mi vida, simplemente, sin modestia y sin orgullo, más simplemente que si yo me hablara a mí mismo.
Verbe utilisé :"hablarse a sí mismo".
Cordialement.




Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 11-06-2020 à 13:38:55 (S | E)
D'accord merci beaucoup Leserin je ne conaissais pas cette subtilité.
Aussi j'ai une question par rapport à une remarque de André40, car "mourant" ce n'est pas "moribondo" mais "moribundo" plutôt ?

Et j'ai une autre question par rapport à une autre remarque de André40: par traduire "s’inquiétait de" j'ai proposé "se preocupaba de" et André40 a dit "autre préposition", mais je ne comprends pas car selon Wordreference "s'inquiéter de [qch]"⇒ v pron (tenir compte) preocuparse de, preocuparse por Lien internet
. Donc pourquoi ce n'est pas correct ce que j'ai proposé ?

-------------------
Modifié par floriandx le 11-06-2020 13:40





Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de andre40, postée le 11-06-2020 à 14:47:04 (S | E)
Bonjour floriandx.
Je constate que vous êtes en train d'inverser les rôles, pour autant vous n'avez pas fait les corrections préconisées.
-1 .....sea contento porque este último que estaba moriendo. J'ai mis "remplacer par moribond" à vous de traduire en espagnol ("moriendo" n'existe pas en espagnol) . Extrait de votre texte français: pour complaire à mon père, qui, mourant, s’inquiétait de me laisser seul .
-2 "se preocupaba de dejarme solo" À mon avis, dans ce cas précis, c'est la préposition "por", (se soucier de/ preocuparse por). Par contre je ne vois pas ce que démontre votre lien.
Il est possible que mes propositions de correction ne vous conviennent pas, (vous les avez carrément ignorées) cependant un peu de reconnaissance ne serait pas superflu.
Bonne après-midi.



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 12-06-2020 à 00:04:03 (S | E)
Je ne cherche pas à inverser les rôles, et si, j'ai suivi les corrections préconisées et suis reconnaissant envers les personnes qui me les ont indiquées comme Leserin et vous, j'attends juste d'avoir corrigé le texte en entier avant de publier la version corrigée. Et je ne cherche pas à contester quoique ce soit, je pose juste des questions par rapport aux indications de correction que je ne comprends pas afin de justement mieux les comprendre et non pas de les appliquer de façon bête et méchante, afin que cela soit constructif un maximum. Oui malheureusement le lien Wordreference ne fonctionne pas, mais ce que je voulais montrer c'est que si on va sur le site Wordreference et qu'on tape "s'inquiéter", quand on clique et qu'on descend un peu on trouve : "s'inquiéter de [qch]⇒ v pron (tenir compte) preocuparse de, preocuparse por v prnl + prep", essayez vous verrez c'est ce qui est indiqué.

Bonne journée à vous.



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 12-06-2020 à 13:56:02 (S | E)
Bonjour, floriandx.
Ma version de ce fragment.
..................................
Yo conocía a mi mujer muy poco y pensaba, sin demasiado padecer de eso préposition "por"+ ello, que ella ya no me conocía más. Yo la había esposadale participe du verbe "desposar" sin amor, principalmente para que mi padre sea subjonctif imparfait, verbe "estar" contentovirgule porque este últimovirgule que estaba moriendoverbe irrégulier + virgule se preocupaba de por (verbe réflexif "preocuparse" + por) dejarme solo. Quería a mi padre tiernamente; ocupado participe de "absorber" (= ocupado por completo) por su agonía, yo no pensaba solamente, durante esos tristes momentos, más que (1) a autre préposition hacer su fin más suave. Y, así, yo comprometía mi vida sin saber lo que podía ser la vida. Nuestros esponsales, a la cabecera del moriendo moribundo, fueron sin risas, pero no sin article indéfinie grave alegría sérieuse, tan tanta (= la alegría) que (= tant ... que) la paz que producieron a c'est le verbe "obtener de" mi padre ici le passé simple (indefinido) : "obtener de ello" fue grande. Si yo no quería a mi prometida, dije le présent, al menos no había querido jamás a otra mujer. Eso era suficiente para mí pour ne pas répéter la préposition "para" : en mi opinión para asegurar c'est le mot "notre" alegría autre mot pour "bonheur"; y conjonction "e" devant le son "I/ ignorando verbe pronominal + a mí mismo aún encore = de nuevo, creí darme ou "entregarme" a ella completamente c'est correct, ou "por completo". Ella era huérfana también y vivía con sus dos hermanos. Marceline había verbe "tener" apenas veinte años; yo tenía cuatro años más que ella.
Dije le passé composé que yo no la quería point = en absoluto... Al menos no sufría autre verbe pour "éprouver" para autre préposition ella nada de lo que se llama amor, pero, yo la quería, si quieren 3e personne singulier du verbe "se + querer" entender por-allá en ello ternura, una tipo especie de piedad, en fin, una estima bastante grande. Ella era católica y yo (pour intensifier le contraste) soy protestante... ¡Pero yo creía serlo tan poco!

1. je ne songeai ... qu'à ... Il faut traduire la structure négative.
Peu à peu on verra le texte définitif.
Cordialement.



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 14-06-2020 à 19:31:10 (S | E)
Merci pour votre version Leserin, j'aurai souhaité savoir par rapport à votre remarque quand vous me dites de remplacer "de eso" par " préposition "por"+ ello", pourquoi ce n'était pas correct de mettre "de eso" ? Car en fait ici pour traduire "sans en trop souffrir" j'ai dit "sans trop souffrir de cela", ce qu'en espagnol j'ai rendu par "sin demasiado padecer de eso". Ce n'est pas correct ?



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de paprikana, postée le 14-06-2020 à 21:10:50 (S | E)
Bonjour floriandx !

Por, est la préposition qui marque les rapports de cause ou d'échange.
Exemple. Gracias por la informacíon.
Sin demasiado padecer por ello.

Bonne soirée !



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 15-06-2020 à 10:17:16 (S | E)
Bonjour, floriandx.
... j'aurai souhaité savoir par rapport à votre remarque quand vous me dites de remplacer "de eso" par " préposition "por" ello", pourquoi ce n'était pas correct de mettre "de eso" ? Car en fait ici pour traduire "sans en trop souffrir" j'ai dit "sans trop souffrir de cela", ce qu'en espagnol j'ai rendu par "sin demasiado padecer de eso". Ce n'est pas correct ?
................................
Je connaissais très peu ma femme et pensais, sans en trop souffrir, qu’elle ne me connaissait pas plus.
Yo conocía a mi mujer muy poco y pensaba, sin demasiado padecer de eso préposition "por" + ello, que ella ya no me conocía más.

Une brève explication :

Sufrir por : souffrir à cause de quelque chose. Ex. Sufrió mucho por la pérdida de su nivel adquisitivo.
Sufrir de : par exemple, avoir une douleur fréquemment. Ex. : Sufre del estómago.
Lien internet

Ello : pronom neutre, qui remplace la proposition "Yo conocía a mi mujer muy poco". "Ello" (équivaut à "eso") appartient à la langue écrite plutôt que parlée, c'est plus littéraire que "eso".
Cordialement.




Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 15-06-2020 à 11:05:05 (S | E)
Merci pour votre réponse Leserin. Et j'ai une question par rapport à votre remarque pour traduire, le passage "qu’elle ne me connaissait pas plus", je ne comprends pas pourquoi la structure "no...más" n'est pas correcte quand je dis "que ella no me conocía más".
Car, dans sa version corrigée mon professeur a mis "Yo conocía muy poco a mi mujer y, sin preocuparme demasiado, pensaba que ella no me conocía más a mí".

-------------------
Modifié par floriandx le 15-06-2020 13:02





Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de andre40, postée le 15-06-2020 à 12:14:48 (S | E)
Bonjour Floriandx
Yo conocía A mi mujer muy poco y pensaba, sin demasiado padecer de eso, que ella no me conocía más
-----------------------------
Conocía muy poco a mi esposa y pensaba, sin demasiado padecer de ello , que tampoco me conocía.

Franchement vous ne faites confiance à personne, ni aux correcteurs du site (malgré les nombreux. explications et liens fournis), ni à votre professeur. Il serait judicieux de chercher vous-même, cela vous ferait progresser, j'en suis sûr.
Bonne journée.



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 15-06-2020 à 13:11:02 (S | E)
Ce n'est pas une question de faire confiance Andre4O, le fait que je demande le raisonnement derrière une remarque faite par un correcteur du site, ce que je fais, c'est tout simplement l'esprit même du forum: poser des questions sur les points qu'on ne comprends pas pour les assimiler et non pas recopier bêtement un corrigé sans le comprendre, demandez à Hidalgo.

Bonne journée à vous.



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de andre40, postée le 15-06-2020 à 17:57:16 (S | E)
Je ne vais pas demander à Hidalgo ou à qui que ce soit, j'ai suffisamment d'expérience pour avoir ma propre opinion, je vous le redis, vous ne faites confiance à personne, même pas à votre professeur, je vous cite (D'ailleurs dans son corrigé mon professeur a mis). Sans cesse vous remettez en cause les explications données. Rien que pour ce sujet(l'immoraliste) vous avez fait une douzaine de requêtes. Votre professeur vous a remis le corrigé du texte et malgré ça vous continuez à demander. Vous avez beau vous en défendre, ce n'est ni crédible, ni acceptable.



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 15-06-2020 à 18:19:26 (S | E)
Bonjour, floriandx.
... car, dans sa version corrigée mon professeur a mis
"Yo conocía muy poco a mi mujer y, sin preocuparme demasiado, pensaba que ella no me conocía más a mí".
.........................................
Je connaissais très peu ma femme et pensais, sans en trop souffrir, qu'elle ne me connaissait pas plus.
Yo conocía a mi mujer muy poco y pensaba, sin demasiado padecer por ello, que ella ya no me conocía.
..........................................
Floriandx, je crois que vous devez faire confiance à votre professeur. D'autre part, vous devez savoir qu'il y a autant de traductions que de traducteurs. Le linguiste Georges Mounin disait qu'on peut traduire les significations dénotatives, mais pas les significations connotatives (Problèmes théoriques de la traduction).
Cordialement.




Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 17-06-2020 à 03:48:45 (S | E)
Merci pour votre réponse.
Et j'ai une question Leserin par rapport à votre remarque "tan tanta (= la alegría) que (= tant ... que) "pour traduire "tant la paix qu’en obtint mon père fut grande.", mais je ne comprend pas car là "tan" ne s'accorde pas car "tan" ne s'accorde que quand on dit "tant de" ce qui n'est pas le cas ici puisqu'ici on dit "tant" tout seul, donc on ne doit pas mettre "tanta" mais simplement 'tan".

Et j'ai une autre question Leserin par rapport à votre remarque " dije le présent", car là je dois traduire "dis-je", mais "dis-je" c'est du passé-simple non ? Car la première personne du singulier du passé-simple c'est "je dis" ?

Et si ce n'est pas le passé-simple ici, comment pouvais-t-on savoir qu'ici c'est du présent et non du passé-simple ?

-------------------
Modifié par floriandx le 17-06-2020 03:57





Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 17-06-2020 à 11:29:31 (S | E)
Bonjour.
Nos fiançailles au chevet du mourant furent sans rires, mais non sans grave joie, tant la paix qu'en obtint mon père fut grande. Si je n'aimais pas, dis-je, ma fiancée, du moins n'avais-je jamais aimé d'autre femme.

Nuestros esponsales, a la cabecera del moriendo moribundo, fueron sin risas, pero no sin article indéfinie grave alegría sérieuse, tan tanta (= la alegría) que (= tant ... que) la paz que producieron a c'est le verbe "obtener de" mi padre ici le passé simple (indefinido) : "obtener de ello" fue grande. Si yo no quería a mi prometida, dije le présent, al menos no había querido jamás a otra mujer.

Nuestros esponsales, a la cabecera del moribundo, fueron sin risas, pero no sin una alegría seria, tanta que la paz que obtuvo mi padre de ello fue grande. Si yo no quería a mi prometida, digo yo, al menos no había querido jamás a otra mujer.
...................................

... par rapport à votre remarque "tan tanta (= la alegría) que (= tant ... que) "pour traduire "tant la paix qu'en obtint mon père fut grande.", mais je ne comprend pas car là "tan" ne s'accorde pas car "tan" ne s'accorde que quand on dit "tant de" ce qui n'est pas le cas ici puisqu'ici on dit "tant" tout seul, donc on ne doit pas mettre "tanta" mais simplement 'tan".

Et j'ai une autre question Leserin par rapport à votre remarque " dije le présent", car là je dois traduire "dis-je", mais "dis-je" c'est du passé-simple non ? Car la première personne du singulier du passé-simple c'est "je dis" ?

Et si ce n'est pas le passé-simple ici, comment pouvais-t-on savoir qu'ici c'est du présent et non du passé-simple ?
.........................................

1. tant la paix qu'en obtint mon père fut grande. ... una alegría seria, tanta que la paz que obtuvo mi padre de ello fue grande.
Tanta : quantifieur intensif, suivit d'une phrase consécutive qui est introduite par la conjonction "que".

2. Dis-je (en incise), : digo yo (le présent 1e personne singulier); le moment du récit a lieu au présent ("résister aussi bien au récit que je veux vous faire..., Je ne veux pas d’autre secours que celui-là : vous parler ..., J’ai besoin de parler ...", etc.)

J'aimerais bien lire votre texte, une fois que vous avez fait les corrections pertinentes.
Cordialement.

NOTE. Je change ma première traduction :
Yo conocía muy poco a mi mujer y, sin preocuparme demasiado, pensaba que ella no me conocía más a mí".
Je connaissais très peu ma femme et pensais, sans en trop souffrir, qu'elle ne me connaissait pas plus.
Yo conocía a mi mujer muy poco y pensaba, sin demasiado padecer por ello, que ella ya no me conocía no me conocía más que yo a ella (comparaison explicite).
(Proposition ambiguë : no me conocía más (más : cet adverbe intensifie la négation) = ya no me conocía (ya : en ce moment-ci, en se référant au passé)



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de floriandx, postée le 17-06-2020 à 15:30:47 (S | E)
Merci Leserin pour votre réponse, oui je posterais bientôt ma version corrigée car je l'ai presque terminée.

Par contre je ne comprends pas votre remarque "mí mismo aún encore = de nuevo" car pour traduire le "encore" mon professeur a lui aussi utilisé "aún": "Aquello bastaba a mis ojos para asegurar nuestra dicha; y, desconociéndome aún a mí mismo, creí darme por entero a ella. "


Aussi je n'ai pas compris votre remarque "Dije le passé composé". Car en français "j'ai dit" est bien du passé-composé, mais on nous a toujours dit que pour les traductions du français à l'espagnol, un passé-composé ne se traduit pas automatiquement par un passé-composé en français, et qu'il peut soit être rendu en français par un passé-composé OU un passé-simple, tout dépend du contexte.
Or là le héros du roman dit qu'il a dit qu'il n'aimait pas sa fiancée, donc c'est une action passée et révolue, donc c'est du passé-simple ?



Réponse : [Espagnol]L'Immoraliste de leserin, postée le 17-06-2020 à 20:18:33 (S | E)
Bonsoir.
Par contre je ne comprends pas votre remarque "mí mismo aún encore = de nuevo" car pour traduire le "encore" mon professeur a lui aussi utilisé "aún": "Aquello bastaba a mis ojos para asegurar nuestra dicha; y, desconociéndome aún a mí mismo, creí darme por entero a ella. "

Cela suffisait à mes yeux pour assurer notre bonheur ; et, m'ignorant encore moi-même, je crus me donner tout à elle.

Eso era suficiente parapour ne pas répéter la préposition "para" : en mi opinión para asegurar c'est le mot "notre" alegría autre mot pour "bonheur"; y conjonction "e" devant le son I-/ ignorando verbe pronominal + a mí mismo aún encore = de nuevo, creí darme ou "entregarme" a ella completamente c'est correct, ou "por completo".

Encore : je veux exprimer la réitération du procès de "s'ignorer"... e ignorándome a mí mismo de nuevo/otra vez...
.............................

Aussi je n'ai pas compris votre remarque "Dije le passé composé". Car en français "j'ai dit" est bien du passé-composé, mais on nous a toujours dit que pour les traductions du français à l'espagnol, un passé-composé ne se traduit pas automatiquement par un passé-composé en français, et qu'il peut soit être rendu en français par un passé-composé OU un passé-simple, tout dépend du contexte.
Or là le héros du roman dit qu'il a dit qu'il n'aimait pas sa fiancée, donc c'est une action passée et révolue, donc c'est du passé-simple ?

J'ai dit que je ne l'aimais point ?

Dije le passé composé que yo no la quería point = en absoluto.

He dicho que no la quería en absoluto.

He dicho: En espagnol, on utilise le passé composé pour exprimer une action passée dont l'effet continue au moment présent.

Cordialement.





[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Forum espagnol
Page 1 / 2 - Voir la page 1 | 2 | Fin | >>

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 

> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice. NE PAS COPIER | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours et exercices d'italien 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.