Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien


Recommandés :

- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :





Demande de correction

Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Demande de correction
Message de lakuob posté le 19-04-2019 à 12:02:33 (S | E | F)
Bonjour les amis,
j'ai besoin de votre aide!
Pourriez-vous de me corriger ce résumé d'un article de journal?
Je vous remercie d'avance

Dans un article paru dans le magazine « Le Monde Des Religions », le journaliste Marc Bonnmelli traite les retraites, un phénomène qui touche beaucoup les jeunes dans l’Hexagone.
Une simple recherche dans le web permettra de découvrir les diverses offres de temps hors du monde pour les jeunes. Ainsi que le développement drastique du nombre de jeunes français effectuant ces retraites.
L’intérêt porté pour ce genre d’activité ne date pas d’aujourd’hui. Il faut se rappeler de la vague de voyage des hippies dans les ashrams dans les années soissantes-dix du siècle dernier . D’un côté ce phénomène est expliqué par une certaine liberté d’autodictate que vit le retraité. D’un autre côté, selon Inès Weber, psychologue co-fondatrice du Sésame, c’est une sorte de révolte contre société hédoniste qui nous dicte notre façon de vivre.
Les semaines de silence ont plusieurs utilités: tout d’abord, elle permettent de se concentrer d’avantage sur son intériorité, sur soi-même et de retrouver son source d’énergie interne. Ensuite, elle offre l’avantage de s’habituer à attendre moins de l ‘autre.
De nos jours, l’homme souffre de beaucoup de nuisances et de contraintes. Nous nottons premièrement, le stress du travail et des études. Deuxièment, l’envie interminable de se procurer et d’acheter tout. Troisièment, beaucoup de personnes sont dépassées par le rythme de la vie actuel. Passer quelques semaines de retraite nous donne cette paix interne que nous avons perdue.
Un autre problème auquel les générations actuelles sont confrontées est les réseaux sociaux. Aujourd’hui, lorsque nous faisons une activités quelconque, il est indispensable pour chacun de nous de la partager sur Facebook. C’est comme attendre une validation des autres, nous explique Margaux, 28 ans, qui a effectuée une retraite de yoga en Inde, et en arrivant en France, elle a posté ces photos sur Les réseaux sociaux.
Ces temps de retour permettent de se libérer de l’influence de Facebook et Twitter. Car se déconnecter des réseaux sociaux est obligatoire pour ces reculs. En outre, dans certaines centres de retraite traditionnels, il faut aussi accomplir des exigences strictes marquée par un travail manuel et de langues heures d’actes médiatives.


Réponse : Demande de correction de gerondif, postée le 19-04-2019 à 12:12:29 (S | E)
Bonjour
erreurs en bleu
Dans un article paru dans le magazine « Le Monde Des Religions », le journaliste Marc Bonnmelli traite les(traiter d'un sujet) retraites, un phénomène qui touche beaucoup les (ici, beaucoup s'applique à touche. Si il s'appliquait à jeunes, on dirait beaucoup de jeunes) jeunes dans l’Hexagone.
Une simple recherche dans le web permettra de découvrir les diverses offres de temps hors du monde pour les jeunes. Ainsi que le développement drastique du nombre de jeunes français effectuant ces retraites.
L’intérêt porté pour(à) ce genre d’activité ne date pas d’aujourd’hui. Il faut se rappeler de la vague de voyage des hippies dans les ashrams dans les années soissantes-dix du siècle dernier .(pa s d'eapace devant le point) D’un côté ce phénomène est expliqué par une certaine liberté d’autodictate que vit le retraité. D’un autre côté, selon Inès Weber, psychologue co-fondatrice du Sésame, c’est une sorte de révolte contre (article défini) société hédoniste qui nous dicte notre façon de vivre.
Les semaines de silence ont plusieurs utilités: tout d’abord, elle permettent de se concentrer d’avantage sur son intériorité, sur soi-même et de retrouver son(source est féminin) source d’énergie interne. Ensuite, elle offre l’avantage de s’habituer à attendre moins de l'autre.
De nos jours, l’homme souffre de beaucoup de nuisances et de contraintes. Nous nottons premièrement, le stress du travail et des études. Deuxièment, l’envie interminable de se procurer et d’acheter tout. Troisièment, beaucoup de personnes sont dépassées par le rythme de la vie actuel(vie est féminin). Passer quelques semaines de retraite nous donne cette paix interne que nous avons perdue.
Un autre problème auquel les générations actuelles sont confrontées est les réseaux sociaux. Aujourd’hui, lorsque nous faisons une activités(singulier) quelconque, il est indispensable pour chacun de nous de la partager sur Facebook. C’est comme attendre une validation des autres, nous explique Margaux, 28 ans, qui a effectuée(accord incorrect) une retraite de yoga en Inde, et en arrivant en France, elle a posté ces(ces si on les montre, ses si elles sont à elle) photos sur Les réseaux sociaux.
Ces temps de retour permettent de se libérer de l’influence de Facebook et Twitter. Car se déconnecter des réseaux sociaux est obligatoire pour ces reculs(autre terme). En outre, dans certaines(centre est masculin) centres de retraite traditionnels, il faut aussi accomplir des exigences strictes marquée(accord) par un travail manuel et de langues (longues)heures d’actes médiatives.(confusion entre médiatique et méditatif)



Réponse : Demande de correction de lakuob, postée le 19-04-2019 à 12:45:00 (S | E)
Merci beaucoup gérondif,
Voila de nouveau mon texte.

Dans un article paru dans le magazine « Le Monde Des Religions », le journaliste Marc Bonnmelli traite le thème des retraites, un phénomène qui touche beaucoup de jeunes dans l’Hexagone.
Une simple recherche dans le web permettra de découvrir les diverses offres de temps hors du monde pour les jeunes. Ainsi que le développement drastique du nombre de jeunes français effectuant ces retraites.
L’intérêt porté à ce genre d’activité ne date pas d’aujourd’hui. Il faut se rappeler de la vague de voyage des hippies dans les ashrams dans les années soixantes-dix du siècle dernier. D’un côté ce phénomène est expliqué par une certaine liberté d’autodidacte que vit le retraité. D’un autre côté, selon Inès Weber, psychologue co-fondatrice du Sésame, c’est une sorte de révolte contre la société hédoniste qui nous dicte notre façon de vivre.
Les semaines de silence ont plusieurs utilités: tout d’abord, elle permettent de se concentrer davantage sur son intériorité, sur soi-même et de retrouver sa source d’énergie interne. Ensuite, elle offre l’avantage de s’habituer à attendre moins de l'autre.
De nos jours, l’homme souffre de beaucoup de nuisances et de contraintes. Nous notons premièrement, le stress du travail et des études. Deuxièmement, l’envie interminable de se procurer et d’acheter tout. Troisièmement, beaucoup de personnes sont dépassées par le rythme de la vie actuelle. Passer quelques semaines de retraite nous donne cette paix interne que nous avons perdue.
Un autre problème auquel les générations actuelles sont confrontées est les réseaux sociaux. Aujourd’hui, lorsque nous faisons une activité quelconque, il est indispensable pour chacun de nous de la partager sur Facebook. C’est comme attendre une validation des autres, nous explique Margaux, 28 ans, qui a effectué une retraite de yoga en Inde, et en arrivant en France, elle a posté ses photos sur Les réseaux sociaux.
Ces temps de retour permettent de se libérer de l’influence de Facebook et Twitter. Car se déconnecter des réseaux sociaux est obligatoire pour ces voyages mystiques. En outre, dans certains centres de retraite traditionnels, il faut aussi accomplir des exigences strictes marquées par un travail manuel et de longues heures d’actes méditatives.



Réponse : Demande de correction de gerondif, postée le 19-04-2019 à 14:15:32 (S | E)
Bonjour
Dans un article paru dans le magazine « Le Monde Des Religions », le journaliste Marc Bonnmelli traite le thème des retraites, un phénomène qui touche beaucoup de jeunes dans l’Hexagone.
Une simple recherche dans le web permettra de découvrir les diverses offres de temps hors du monde pour les jeunes. Ainsi(remplacez ce point par une virgule) que le développement drastique(josefa 66 me fait remarquer justement que cet adjectif s'applique davantage aux conditions des retraites qu'au nombre d'inscrits) du nombre de jeunes français effectuant ces retraites.
L’intérêt porté à ce genre d’activité ne date pas d’aujourd’hui. Il faut se rappeler de la vague de voyage des hippies dans les ashrams dans les années soixantes-dix du siècle dernier. D’un côté(virgule) ce phénomène est expliqué (on dirait plutôt s'explique) par une certaine liberté d’autodidacte que vit le retraité. D’un autre côté, selon Inès Weber, psychologue co-fondatrice du Sésame, c’est une sorte de révolte contre la société hédoniste qui nous dicte notre façon de vivre.
Les semaines de silence ont plusieurs utilités: (espace avant et après les signes de ponctuation doubles) tout d’abord, elle permettent de se concentrer davantage sur son intériorité, sur soi-même et de retrouver sa source d’énergie interne. Ensuite, elle offre(le sujet était pluriel, les semaines) l’avantage de s’habituer à attendre moins de l'autre.
De nos jours, l’homme souffre de beaucoup de nuisances et de contraintes. Nous notons premièrement, le stress du travail et des études. Deuxièmement, l’envie interminable de se procurer et d’acheter tout. Troisièmement, beaucoup de personnes sont dépassées par le rythme de la vie actuelle. Passer quelques semaines de retraite nous donne cette paix interne que nous avons perdue.
Un autre problème auquel les générations actuelles sont confrontées est les réseaux sociaux. Aujourd’hui, lorsque nous faisons une activité quelconque, il est indispensable pour chacun de nous de la partager sur Facebook. C’est comme attendre une validation des autres, nous explique Margaux, 28 ans, qui a effectué une retraite de yoga en Inde, et en arrivant en France, elle a posté ses photos sur Les réseaux sociaux.
Ces temps de retour permettent de se libérer de l’influence de Facebook et Twitter. Car se déconnecter des réseaux sociaux est obligatoire pour ces voyages mystiques. En outre, dans certains centres de retraite traditionnels, il faut aussi accomplir des exigences (on se soumet à des exigences mais peut-on accomplir une exigence ? Peut-être, on dit bien dans le Notre Père, "Que ta volonté soit faite"))strictes marquées par un travail manuel et de longues heures d’actes méditatives(avec quoi accordez-vous méditatives au féminin ? C'est bizarre).





Réponse : Demande de correction de lakuob, postée le 19-04-2019 à 17:21:05 (S | E)
Merci beaucoup gérondif, les corrections sont déjà prises en considèration?
Permettez-moi de vous posez deux questions:
Premièrement, est-ce je dois se nouveau poster ici mon texte avec les réctifications?
Deuxièmement, combien de temps dois-je attendre avant de partager ici un nouveau texte?
Je vous souhaite une excellente fin ee semaine



Réponse : Demande de correction de gerondif, postée le 19-04-2019 à 17:35:52 (S | E)
Merci beaucoup gérondif, les corrections sont déjà prises en considèration compte ?
Permettez-moi de vous posez poser deux questions: (une espace avant et après les signes de ponctuation doubles : ; ! ?)
Premièrement, est-ce que je dois se de nouveau poster ici mon texte avec les réctifications? Oui
Deuxièmement, combien de temps dois-je attendre avant de partager ici un nouveau texte? Quand celui-ci sera déclaré corrigé.( ce qui arrive tous les 29 février... Non, je plaisante)
Je vous souhaite une excellente fin ee de semaine.



Réponse : Demande de correction de jij33, postée le 19-04-2019 à 17:36:36 (S | E)
Bonjour
Vous devez renvoyer votre texte corrigé jusqu’a ce qu’il ne présente plus d’erreurs. Quand gerondif n’aura plus de remarques à faire, il le dira et vous pourrez aussitôt en envoyer un nouveau.



Réponse : Demande de correction de tiphaine64, postée le 19-04-2019 à 18:29:35 (S | E)
Bonsoir,
..."Les semaines de silence ont plusieurs utilités: tout d’abord, ELLES permettent de se concentrer davantage sur son intériorité, sur soi-même et de retrouver sa source d’énergie interne. Ensuite, elle offre l’avantage de s’habituer à attendre moins de l'autre"...

ce sont les semaines qui permettent, le pronom "elles" est à la 3 ème personne du pluriel.

Bonne soirée



Réponse : Demande de correction de lakuob, postée le 19-04-2019 à 23:38:15 (S | E)
Bonjour,
je vous remercie beaucoup
J'espère que cette fois-ci sera la bonne.

Dans un article paru dans le magazine « Le Monde Des Religions », le journaliste Marc Bonnmelli traite le thème des retraites, un phénomène qui touche beaucoup de jeunes dans l’Hexagone.
Une simple recherche dans le web permettra de découvrir les diverses offres de temps hors du monde pour les jeunes, ainsi que la grande augmentation du nombre de jeunes français effectuant ces retraites.
L’intérêt porté à ce genre d’activité ne date pas d’aujourd’hui. Il faut se rappeler de la vague de voyage des hippies dans les ashrams dans les années soixantes-dix du siècle dernier. D’un côté, ce phénomène s’explique par une certaine liberté d’autodidacte que vit le retraité. D’un autre côté, selon Inès Weber, psychologue co-fondatrice du Sésame, c’est une sorte de révolte contre la société hédoniste qui nous dicte notre façon de vivre.
Les semaines de silence ont plusieurs utilités : tout d’abord, elle permettent de se concentrer davantage sur son intériorité, sur soi-même et de retrouver sa source d’énergie interne. Ensuite, elles offrent l’avantage de s’habituer à attendre moins de l'autre.
De nos jours, l’homme souffre de beaucoup de nuisances et de contraintes. Nous notons premièrement, le stress du travail et des études. Deuxièmement, l’envie interminable de se procurer et d’acheter tout. Troisièmement, beaucoup de personnes sont dépassées par le rythme de la vie actuelle. Passer quelques semaines de retraite nous donne cette paix interne que nous avons perdue.
Un autre problème auquel les générations actuelles sont confrontées est les réseaux sociaux. Aujourd’hui, lorsque nous faisons une activité quelconque, il est indispensable pour chacun de nous de la partager sur Facebook. C’est comme attendre une validation des autres, nous explique Margaux, 28 ans, qui a effectué une retraite de yoga en Inde, et en arrivant en France, elle a posté ses photos sur Les réseaux sociaux.
Ces temps de retour permettent de se libérer de l’influence de Facebook et Twitter. Car se déconnecter des réseaux sociaux est obligatoire pour ces voyages mystiques. En outre, dans certains centres de retraite traditionnels, il faut aussi soumettre à des exigences strictes marquées par un travail manuel et de longues heures d’actes méditatifes



Réponse : Demande de correction de lakuob, postée le 20-04-2019 à 00:05:29 (S | E)
Merci beaucoup gérondif, les corrections sont déjà prises en considèration?
Permettez-moi de vous posez deux questions:
Premièrement, est-ce je dois se nouveau poster ici mon texte avec les réctifications?
Deuxièmement, combien de temps dois-je attendre avant de partager ici un nouveau texte?
Je vous souhaite une excellente fin ee semaine



Réponse : Demande de correction de gerondif, postée le 20-04-2019 à 00:05:57 (S | E)
Bonjour
Dans un article paru dans le magazine « Le Monde Des Religions », le journaliste Marc Bonnmelli traite le thème des retraites, un phénomène qui touche beaucoup de jeunes dans l’Hexagone.
Une simple recherche dans le web permettra de découvrir les diverses offres de temps hors du monde pour les jeunes, ainsi que la grande augmentation du nombre de jeunes français effectuant ces retraites.
L’intérêt porté à ce genre d’activité ne date pas d’aujourd’hui. Il faut se rappeler de la vague de voyage des hippies dans les ashrams dans les années soixantes-dix(pas de s à la fin de soixante) du siècle dernier. D’un côté, ce phénomène s’explique par une certaine liberté d’autodidacte que vit le retraité. D’un autre côté, selon Inès Weber, psychologue co-fondatrice du Sésame, c’est une sorte de révolte contre la société hédoniste qui nous dicte notre façon de vivre.
Les semaines de silence ont plusieurs utilités : tout d’abord, elle permettent de se concentrer davantage sur son intériorité, sur soi-même et de retrouver sa source d’énergie interne. Ensuite, elles offrent l’avantage de s’habituer à attendre moins de l'autre.
De nos jours, l’homme souffre de beaucoup de nuisances et de contraintes. Nous notons premièrement, le stress du travail et des études. Deuxièmement, l’envie interminable (permanente) de se procurer et d’acheter tout (on dit plus couramment "de tout acheter, de tout se procurer") . Troisièmement, beaucoup de personnes sont dépassées par le rythme de la vie actuelle. Passer quelques semaines de retraite nous donne cette paix interne que nous avons perdue.
Un autre problème auquel les générations actuelles sont confrontées est les réseaux sociaux. Aujourd’hui, lorsque nous faisons une activité quelconque, il est indispensable pour chacun de nous de la partager sur Facebook. C’est comme attendre une validation des autres, nous explique Margaux, 28 ans, qui a effectué une retraite de yoga en Inde, et en arrivant en France, elle a posté ses photos sur Les (sana majuscule) réseaux sociaux.
Ces temps de retour (on dirait de l'anglais mal traduit, j'aurais dit ces périodes de retraite) permettent de se libérer de l’influence de Facebook et Twitter. Car se déconnecter des réseaux sociaux est obligatoire pour ces voyages mystiques. En outre, dans certains centres de retraite traditionnels, il faut aussi se soumettre à des exigences strictes marquées par un travail manuel et de longues heures d’actes méditatifes(sans e, méditatifs!)



Réponse : Demande de correction de lakuob, postée le 20-04-2019 à 00:17:43 (S | E)

Merci beaucoup gérondif, les corrections sont déjà prises en compte ?
Permettez-moi de vous poser deux questions :
Premièrement, est-ce que je dois de nouveau poster ici mon texte avec les réctifications?
Deuxièmement, combien de temps dois-je attendre avant de partager ici un nouveau texte ?
Je vous souhaite une excellente fin de semaine.


Dans un article paru dans le magazine « Le Monde Des Religions », le journaliste Marc Bonnmelli traite le thème des retraites, un phénomène qui touche beaucoup de jeunes dans l’Hexagone.
Une simple recherche dans le web permettra de découvrir les diverses offres de temps hors du monde pour les jeunes, ainsi que la grande augmentation du nombre de jeunes français effectuant ces retraites.
L’intérêt porté à ce genre d’activité ne date pas d’aujourd’hui. Il faut se rappeler de la vague de voyage des hippies dans les ashrams dans les années soixante-dix du siècle dernier. D’un côté, ce phénomène s’explique par une certaine liberté d’autodidacte que vit le retraité. D’un autre côté, selon Inès Weber, psychologue co-fondatrice du Sésame, c’est une sorte de révolte contre la société hédoniste qui nous dicte notre façon de vivre.
Les semaines de silence ont plusieurs utilités : tout d’abord, elles permettent de se concentrer davantage sur son intériorité, sur soi-même et de retrouver sa source d’énergie interne. Ensuite, elles offrent l’avantage de s’habituer à attendre moins de l'autre.
De nos jours, l’homme souffre de beaucoup de nuisances et de contraintes. Nous notons premièrement, le stress du travail et des études. Deuxièmement, l’envie permanente de tout se procurer et de tout acheter. Troisièmement, beaucoup de personnes sont dépassées par le rythme de la vie actuelle. Passer quelques semaines de retraite nous donne cette paix interne que nous avons perdue.
Un autre problème auquel les générations actuelles sont confrontées est les réseaux sociaux. Aujourd’hui, lorsque nous faisons une activité quelconque, il est indispensable pour chacun de nous de la partager sur Facebook. C’est comme attendre une validation des autres, nous explique Margaux, 28 ans, qui a effectué une retraite de yoga en Inde, et en arrivant en France, elle a posté ses photos sur les réseaux sociaux.
Ces périodes de retraite permettent de se libérer de l’influence de Facebook et Twitter. Car se déconnecter des réseaux sociaux est obligatoire pour ces voyages mystiques. En outre, dans certains centres de retraite traditionnels, il faut aussi se soumettre à des exigences strictes marquées par un travail manuel et de longues heures d’actes méditatifs



Réponse : Demande de correction de gerondif, postée le 20-04-2019 à 19:19:27 (S | E)
Bonjour
Ok, vous pouvez passer au texte suivant !



Réponse : Demande de correction de lakuob, postée le 20-04-2019 à 19:36:55 (S | E)
merci beaucoup pour vos efforts!!!




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 

> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice. NE PAS COPIER | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours et exercices d'italien 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.